By Steven Winspur

On consid??re d habitude l'exotisme de Victor Segalen comme une des tentatives les plus pouss?©es de fonder l'?©criture sur los angeles d?©couverte d' un autre monde, de m??me qu'on loue 'Walden' d'Henry David Thoreau pour son ?©vocation d'une vie easy et id?©ale qui serait ?  los angeles port?©e de tout un chacun, ?  situation d' ?©chapper aux r??gles et contraintes de toute communaut?©. D'un autre c??t?© les po??mes descriptifs d'un Guillevic ou d'un Ponge semblent ??tre ancr?©s d?©finitivement dans une area circonscrite de los angeles vie quotidienne. N?©anmoins, en examinant de pr??s les ?©crits de ces auteurs on trouvera que l'opposition ?©vidente de l'ailleurs ?  l ici doit ??tre reformul?©e et que l. a. qu??te apparente d'un ailleurs chez les deux premiers aussi bien que son contraire chez les seconds -- l'?©loge d une r?©alit?© bien connue -- ne sont que les deux faces d'un seul et m??me projet: l. a. tentative de recr?©er par le truchement de l. a. po?©sie une nouvelle appr?©ciation des lieux de los angeles terre. Un lieu fait irruption chaque fois qu'un corps humain rencontre des corps environnants et il suscite chez le t?©moin d'une telle rencontre un sentiment extraordinaire de l'espace. Lire les quatre auteurs c'est apprendre ?  reconna?®tre ce sentiment, tout en appr?©ciant l'espacement de sons, de lettres et d'appels que leurs textes nous proposent.

Show description

Read or Download La poésie du lieu : Segalen, Thoreau, Guillevic, Ponge (Chiasma 20) PDF

Best literatura y ficcion books

El caballero de Olmedo (Spanish Edition)

El caballero de Olmedo by means of Lope de Vega

Cantos de vida y esperanza Songs of life and hope (Coleccion Clasicos De La Literatura Latinoamericana Carrascalejo De La Jara) (Spanish Edition)

Cantos de vida y esperanzaCantos de vida y esperanza es una de las cumbres de l. a. poesía del siglo XX y el libro que contiene muchos de los poemas más admirados, leídos y estudiados del nicaragüense Rubén Darío. Publicado en 1905, escrito entre París y Madrid, su variada temática nunca olvida los grandes temas: el amor, el tiempo y los angeles muerte.

Cartas, documentos y escrituras de Pedro Calderón de la Barca

Por primera vez desde l. a. muerte de Calderón de los angeles Barca, sale a los angeles luz una lista cronológica de 589 cartas, documentos y escrituras referentes al Fénix de los ingenios y lucero mayor de los angeles poesía española y sus familiares. Con el propósito de poner en orden el fabric archivístico, l. a. obra contiene índices de lugares y nombres para una mejor localización de los documentos.

Extra info for La poésie du lieu : Segalen, Thoreau, Guillevic, Ponge (Chiasma 20)

Example text

Se demande le poète (124). Pourtant, en tant que site de l’existence matérielle, le domaine reste fondamentalement silencieux. Il livre peu de secrets sur lui-même (“Si c’est pour demander / Pourquoi le silence, // Vous n’êtes pas d’ici”, 10), et ne fait que déjouer nos tentatives de prédire d’une manière précise ses transformations à venir. Car face au domaine, nous restons “Démuni[s] // Comme un oiseau sans bec / Au bord d’un champ” (44). Il semble que son premier attribut consiste à exister sans raison et à surgir comme un obstacle à notre quête inlassable d’explications, ce qui nous oblige à l’aborder d’une autre manière: Aller Jusqu’à l’étang.

M’y voilà, dis-tu? Souffle. Regarde: à travers l’arche de la LongueMuraille, toute la Mongolie-aux-herbes déploie son van au bord de l’horizon. (OC II 101) L’espace de la montée, évoqué dans la première strophe, est un univers d’efforts ardus, et de forces résistantes qui ont déjà “refoulé” tant de voyageurs, tandis que les plaines qui s’étendent de l’autre côté de la montagne, et que l’on aperçoit à travers l’ondoiement de la Grande Muraille de Chine, sont un tout autre “monde” de mouvements libérés que Segalen désignera dans la troisième strophe par “l’ampleur de l’éAprès avoir remarqué l’absence de chiens et de chats autour de sa cabane, Thoreau avoue que les cris des animaux non domestiqués sont essentiels pour pousser l’individu vers une intégration totale dans le lieu où il est.

Il livre peu de secrets sur lui-même (“Si c’est pour demander / Pourquoi le silence, // Vous n’êtes pas d’ici”, 10), et ne fait que déjouer nos tentatives de prédire d’une manière précise ses transformations à venir. Car face au domaine, nous restons “Démuni[s] // Comme un oiseau sans bec / Au bord d’un champ” (44). Il semble que son premier attribut consiste à exister sans raison et à surgir comme un obstacle à notre quête inlassable d’explications, ce qui nous oblige à l’aborder d’une autre manière: Aller Jusqu’à l’étang.

Download PDF sample

Rated 4.77 of 5 – based on 42 votes